Un voyage au Japon, cela vous semble intimidant, ou impossible ? Est-ce que vous ne vous auto-censurez pas ?

La culture japonaise vous attire, mais vous avez des craintes et des réticences pour partir en voyage au Japon ? D’après un sondage organisé pour mettre en place la campagne de promotion touristique « Enjoy my Japan » , il existe 3 croyances qui freinent les voyageurs :

Le Japon est trop loin de la France.
Le Japon est un pays trop cher.
La barrière de la langue est trop difficile.

En ce qui me concerne, ce qui m’a retenu aussi, dans un premier temps, c’est la culture japonaise, sa richesse et sa subtilité, jusque dans les gestes du quotidien. Cette culture me semblait obscure et impénétrable : comment comprendre ce qui se passe autour de moi ? Comment ne pas se comporter comme un éléphant dans un magasin de porcelaine ?

Après 2 voyages au Japon de plusieurs semaines, voici que je pense de ces craintes.

Le trajet pour aller jusqu’au Japon

Les vols directs France-Japon durent 12-13 heures. Cela n’est guère plus long que les vols directs pour 2 destinations qui sont plus familières pour les français : le Vietnam (compter 11h-13h pour Paris-Hanoï) et la Thaïlande (compter 11h-12h pour Paris-Bangkok). Avec une escale, les vols sont bien sûrs plus longs, mais peuvent être plus économiques.
Il faudra donc prévoir une journée pour le trajet aller, et une autre pour le trajet retour. C’est pourquoi je conseille de partir au moins 8 jours, voire 10, sur place.

 

voyage au Japon jardin
Les merveilleux jardins japonais

Le Japon est-il un pays cher pour voyager ?

 

D’après le guide Lonely Planet Japon, une journée coûte entre 8.000 yens ou 62€ au taux de juin 2018 (lit en dortoir en auberge de jeunesse, repas dans des restaurants simples –type ramen, pass de métro et une entrée de site culturel) et 20.000 yens ou 155€ au taux de juin 2018 (hôtel de standing, dîner pour 2 dans un restaurant de sushi haut de gamme, taxi entre les sites culturels).

D’après le site de l’Office National du Tourisme Japonais (chiffres relevés sur ce site en avril 2018), le coût d’une journée au Japon est de :

  • Très raisonnable
    Transports 1000 ¥
    Petit déjeuner 500 ¥
    Menu déjeuner 800 ¥
    Dîner 1 500 ¥
    2 boissons en distributeur 250 ¥
    2 entrées de musées 1200 ¥
    Nuit auberge de jeunesse 4 000 ¥

Total 9 250 ¥ (soit 72 € au taux de juin 2018)

  • Raisonnable
    Transports 1 000 ¥
    Petit déjeuner 500 ¥
    Déjeuner 800 ¥
    Dîner 2 300 ¥
    2 pauses dans des chaînes de cafés type Doutor 1 000 ¥
    4 entrée musées 2 400 ¥
    Nuit Welcome Inn 8 000 ¥

Total 16 000 ¥ (soit 124 € au taux de juin 2018)

  • Très Confortable
    Transports en commun 1 000 ¥ (souvent le plus pratique)
    1 petite course taxi 5 km 1 500 ¥
    Petit déjeuner buffet hôtel 3 000 ¥
    Déjeuner 2 000 ¥
    Dîner 3 000 ¥
    2 pauses dans des salons de thé ou bar 2 000 ¥
    4 entrées musées 2 400 ¥
    Hotel 3* 11 000 ¥

Total 25 900 ¥ (soit 201 € au taux de juin 2018)

  • Dépenses diverses
    Souvenirs et petits cadeaux
    Petit souvenir à partir de 105 ¥ dans les boutiques à 100 yens
    Yukata (kimono de coton) 4 000 ¥
    Eventail 2 000 ¥

 

  • Loisirs
    Un repas gastronomique à partir de 8 000 ¥
    Sumo 3 600 ¥
    Soirée kabuki 2 600 ¥
    2 heures de karaoke 1 200 ¥

Il vous faudra bien sûr ajouter le billet d’avion, et les transports sur place. Vous n’aurez pas à compter de frais de visa, pour un séjour de moins de 90 jours.

Vous pouvez comparer cela à 2 semaines de voyage itinérant en France, et faire vos calculs. Les taux de change de cet article sont donnés à titre indicatif, ajustez-les lors de vos préparatifs.

Vous ne parlez pas japonais, juste un peu anglais, comment communiquer en voyage au Japon ?

 

Ne laissez pas la crainte de la barrière de la langue vous priver d’un  voyage au Japon !

Au contraire, rassurez-vous, voici ce que vous allez trouver :

– Le métro à Tokyo et les trains sont faciles à naviguer, il y a beaucoup de panneaux, écrits en anglais.

 

panneau_Japon_04
Les panneaux dans les gares des villes sont écrits en japonais et en alphabet latin

 

voyage au Japon panneaux

Les lignes ferroviaires portent un nom et une couleur, les gares portent un nom en japonais et en anglais, une lettre et un chiffre, difficile de se tromper !

– Les panneaux indicateurs sont écrits en japonais et en alphabet latin, partout, y compris sur les petites routes de campagne dans des régions peu touristiques.

– Les menus des restaurants sont souvent faciles à comprendre. Il y a des photos, parfois des traductions en anglais, et aussi des plats en plastique en vitrine, il suffit de montrer ce que vous voulez.

 

restaurant_Japon_01
Un menu du jour, présenté en vitrine du restaurant par des plats en plastique

 

– Les japonais sont très serviables, les personnes que vous croiserez dans les commerces et les logements sont très attentives à la qualité du service client et feront tout leur possible pour vous aider.

– Vous pouvez utiliser les applis de traduction avec votre téléphone portable, et un guide de conversation japonais.

Pour en savoir plus sur la barrière de la langue en voyage, lisez mon article à ce sujet.

 

Se renseigner sur la culture avant un voyage au Japon

 

voyage_au_japon_culture_01
Pagode à Haguro-San

Afin de comprendre et d’apprécier ce que vous découvrez, et de ne pas se comporter comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, il est important de se renseigner un minimum sur la culture japonaise avant votre départ.

Où trouver des informations ?

Dans les guides de voyage. Je recommande Lonely Planet Japon, qui propose de belles synthèse de la culture et des bonnes manières à respecter.

De nombreux blogs et sites présentent le Japon en langue française, faites votre enquête avec un moteur de recherche. par exemple, visitez le site de l’Office National du Tourisme Japonais.

Une courte liste des comportements à adopter au Japon :

Se déchausser en entrant chez quelqu’un (et dans certains restaurants et hôtels) et dans les temples.

Parler à voix basse ou chuchoter dans les transports en commun.

Fumer uniquement dans les endroits désignés, dans la rue.

Pour les femmes, montrer son décolleté est comme se promener dans la rue en sous-vêtements -> ne pas porter de débardeur ou de hauts qui descendent sous la clavicule.

Se renseigner sur les bonnes manières en matière de baguettes, pour les repas.

Eviter de boire et manger dans la rue.

Ne pas donner de pourboire, cela ne se fait pas.

Garder ses déchets avec soi jusqu’au retour au logement ou jusqu’à trouver une poubelle.

Observer si les gens font la queue et respectez cette queue. On fait la queue pour monter dans les transports, pour prendre l’escalator quand on sort du métro, à la caisse dans les magasins, etc.

 

En cas de doute, observez les japonais et imitez-les, ou posez la question à quelqu’un. Vous pouvez montrer quelque chose et dire « OK dess ka? » (est-ce que c’est correct ?).

Attention, vous verrez aussi de (très) nombreux touristes en provenance d’autres pays asiatiques, qui ne suivront pas ces bonnes manières, et vous ne  pourrez pas forcément les différencier des japonais. Faites attention notamment au volume sonore, on ne parle pas à voix haute dans les lieux publics !

Si toutes ces recommandations peuvent paraître intimidantes au premier abord, elles sont en fait simples à respecter, et vous vous y habituerez facilement. En regardant autour de soi, en observant, on est vite à l’aise, et les japonais sont tolérants envers les voyageurs étrangers.

Et vous, avez-vous des craintes pour partir au Japon ? Si vous avez voyagé au Japon, quelles étaient vos craintes et qu’en pensez-vous aujourd’hui ? Partagez vos impressions et conseils en commentaire !

 

 

Si vous commandez les livres recommandés par le biais des liens Amazon présents dans l’article, je recevrai une petite commission, qui me permet de faire vivre ce blog, et vous payerez le même prix.

4 Responses

  1. Une autre astuce pour les visiteurs (à laquelle je n’ai hélas pas droit puisque je vis au Japon), c’est de prendre depuis son pays d’origine le Japan Rail Pass si on veut visiter autre chose que Tokyo. Il est amorti dès le 1er aller-retour pour Kyoto par exemple et comme les transports sont très chers ici, cela vaut la peine.
    Pour les bilets d’avion depuis la France, passer par Moscou avec Aéroflot permet de faire des voyages un peu moins chers (je n’ai pas d’actions chez eux, n’ai jamais tenté mais plusieurs de mes amis, si ;-))

  2. Coucou, ton article m’a convaincue ! Je dois absolument y aller ! Mon chéri et moi adorons ce pays. Niveau budget je dois encore mettre de côté mais merci beaucoup pour cet article très utile

    1. Flaviane,
      Je suis heureuse que mon article te donne le petit coup de pouce nécessaire pour te lancer. Une fois qu’on est motivé, on trouve les moyens pour préparer le budget 🙂
      Bons préparatifs de voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de la page