Japon : 12 escales hors des sentiers battus

Vous préparez votre itinéraire de voyage au Japon ? Le président de l’Office National du Tourisme Japonais, Ryoichi Matsuyama, a affirmé que «70 % des gens vont à Tokyo, Kyoto et Osaka».

Pour compléter votre voyage, découvrez aussi le Japon hors des sentiers battus ! Je vous propose 12 escales moins habituelles, du Nord au Sud du pays, toutes testées et approuvées !

Le Japon hors des sentiers battus, à Hokkaïdo

 

  • Rebun-to

L’île de Rebun se trouve au large de Wakkanai, tout au nord de l’île d’Hokkaido. Elle appartient au Parc National de Rishiri-Rebun-Sarobetsu.

Rebun, sur l'île d'Hokkaido
Rebun, sur l’île d’Hokkaido

 

L’intérêt principal de cette île est la randonnée, les fleurs du début de l’été, et la vue sur l’île de Rishiri.

 

 

Île de Rebun
Île de Rebun

Astuces :

–  Il est préférable d’aller à l’île de Rebun pendant le printemps et l’été, car hors saison, les transports sont compliqués et les sites plus difficiles d’accès.

– Si vous logez à Wakkanai, nous avons testé l’hôtel Dormy Inn Wakkanai. Nous le recommandons : l’onsen gratuit, la proximité de la gare, et surtout son petit déjeuner extra sont très appréciables.

 

Tohoku (nord de Honshu)

Certaines villes de la région du Tohoku, le nord de Honshu, sont célèbres dans tout le pays pour leurs fêtes traditionnelles d’été, les matsuri, avec leurs défilés de chars en journée et en soirée, leurs stands de street food, leurs feux d’artifice, leur belle ambiance festive et familiale.

Carte_Japon_Tohoku
Tohoku, le nord de Honshu

 

En voyage dans le Tohoku pendant l’été, j’ai organisé mon itinéraire pour profiter de 3 matsuri parmi les plus connus.

  • Aomori. Les porteurs parcourent les rues avec les chars de papier, qui représentent des personnages ou des scènes. Des associations, des écoles, des quartiers, des entreprises passent plusieurs mois à construire les magnifiques chars qu’ils présenteront.
Les chars en papier du matsuri d'Aomori
Aomori, le Nebuta Matsuri

 

  • Hirosaki. Les chars sont en forme d’éventail. Des joueurs de flûte et d’immenses tambours accompagnent chaque char.
Hirosaki, le Neputa Matsuri
Hirosaki, le Neputa Matsuri

 

  • Akita. Les porteurs paradent avec des mats en bambou (des kanto), de 8 mètres de haut, auxquelles sont attachées des lanternes décorées. Les kanto sont portées sur la hanche, sur l’épaule, sur le front. Des prouesses pour les équipes de poteurs !
Le matsuri d'Akita
Akita, le Kanto Matsuri

Astuce : bien repérer les dates de chaque matsuri, et réserver son logement aussi longtemps à l’avance que possible. Si tous les logements de la ville sont déjà pris, pensez à utiliser votre JR pass pour loger dans les villes voisines.

  • Le Tambo Art, ou le land art des rizières.
    Plusieurs espèces de riz sont utilisées pour créer des décors ou des scènes multicolores, que l’on observe depuis une tour prévue pour cela. Les scènes proposées changent chaque année. A voir à Inakadate, dans la préfecture d’Aomori.
Tambo_art
Land art créé à partir de différentes espèces de riz

 

Japon_hors_des_sentiers_battus_Tambo_art
Les espèces de riz sélectionnées pour créer les scènes, vues du sol

Astuce : l’accès en transports en commun n’est pas forcément simple, pour les 2 sites à visiter. Renseignez-vous sur comment y aller, plutôt que d’improviser sur place. Une navette lie les 2 sites.

  • Dewa Sanzan et Haguro San

Un ensemble de 3 montagnes sacrées, idéal pour randonner dans la nature et découvrir la philosophie du shungendo. Elle mêle les principes du bouddhisme et d’autres pensées orientales, et donne une grande importance à la nature.

Japon hors des sentiers battus, Haguro-San
L’ascension jusqu’à Haguro-San

 

Japon hors des sentiers battus, Haguro-San
Un chemin en pierre permet de monter au sommet de Haguro-San, au milieu de cèdres centenaires

 

voyage_au_japon_culture_01
Pagode en bois à Haguro-San, pélerins disciples du Shugendo

Astuces :

– On peut accéder aux sommets des montagnes de Dewa Sanzan par bus, mais la beauté des lieux se révèle dans les randonnées d’ascension, ne vous en privez pas !

– Nous avons testé un ryokan dans un petit village depuis lequel on peut entamer son ascension d’Haguro-San : Tamonkan, à Haguro-Machi. C’est un petit ryokan familial, les repas sont extras, l’ambiance est calme et on peut y venir en bus depuis Tsuruoka.

  •  L’Île de Sado, Sadogashima

Elle se situe à l’ouest de Honshu, au large de Niigata.

Ile_de_Sado_01

 

Ile_de_Sado_02
Rizière sur l’Île de Sado

 

Ile_de_Sado_03

 

Ile_de_Sado_bord_de_mer

J’espère vous avoir donné envie d’en savoir plus avec ces quelques photos !

Astuce : je recommande de louer une voiture pour visiter l’Île de Sado. On peut en louer une sur place, pour ne pas payer la traversée en ferry.

 

La région du Kansai

 

  •  Koya-San. Il s’agit d’une excursion assez classique, depuis  depuis Kyoto ou Nara. Koya-San est un ensemble de temples situé sur une montagne. Le plus impressionnant est le grand cimetière du temple Oku-no-in, qui dégage une très belle atmosphère, au milieu de vieux cèdres. Il faut absolument y aller la nuit, à la lumière des lampes en pierre qui bordent les allées.

 

Koya San
Koya San

Astuces :

– Les logements à Koya-San sont assez chers, mais vous pouvez dormir à l’auberge de jeunesse « Guest House Kokuu » (il y a une ou deux chambres privées, si le style logement en capsule ne vous convient pas). Cela vous permettra une balade nocturne mémorable.

– Pour vous rendre à Koya-San, certains tronçons ferroviaires sont privés, il vous faudra vous organiser pour acheter 1 ou 2 billets supplémentaires si vous avez un JR Pass. Les trajets optimums, avec et sans le JR Pass, sont expliqués dans le guide Lonely Planet Japon.

 

  • Le temple bouddhiste de Daisho-in, sur l’ïle de Miyajima. Miyajima, dans un article sur le Japon hors des sentiers battus ? Je souhaite vous parler de Miyajima ici, car aller voir ce temple demande un petit pas de côté, que peu de personnes font lors de leur visite de Miyajima. Prenez le temps de vous promener parmi les différents sites, les pavillions, les statues, la grotte, les moulins à prière, que regroupe ce temple. Ce lieu est très agréable et très intéressant, je vous recommande de prévoir une visite quand vous serez à Miyajima !

 

Temple de Daisho-in
Temple de Daisho-in. 500 statues des disciples de Shaka Nyorai ont chacune une expression de visage unique.

 

L’île de Shikoku

2 recommandations, pour les voyageurs qui descendront vers le sud, jusqu’à l’Île de Shokoku.

Carte_Japon_Shikoku
Shikoku

 

  • Takamatsu, pour son jardin Ritsurin-Koen. Un magnifique jardin japonais, comme dans vos rêves !
Takamatsu Ritsurin Koen
Si vous aimez les jardins japonais, le Ritsurin-Koen vaut le détour !
  • La route 47, entre Susaki et Tosa, au sud de Kochi. On roule sur un itinéraire isolé, entre la baie d’Uranouchi et l’océan pacifique.

Japon hors des sentiers battus

 

Je vous propose une pause intéressante : le temple 36, qui fait partie du pèlerinage des 88 temples de Shikoku. Le Dai 36 Tokkozanshoryuji vous attend en haut d’un bel escalier de pierre.

Le temple 36 à Shikoku
Le temple 36 à Shikoku. A l’entrée du temple, à l’aide de ces récipients, lavez-vous la main droite, la main gauche, rincez-vous la bouche (ne buvez pas !), et recrachez l’eau à l’endroit prévu.

Astuce : il vous faudra louer une voiture, pour profiter de ce bel itinéraire. Voici un lien de parrainage pour vous inscrire au site de Cashbask Igraal. Ce site vous permettra de recevoir le remboursement de x % (le pourcentage varie selon les promos du moment) du montant de votre location de voiture, vérifiez quelles agences éligibles (Hertz et Sixt participent, par exemple). A explorer !

L’île de Kyushu

Carte_Japon_Kyushu
Kyushu

 

  •  Kagoshima et excursion sur l’île de Sakurajima

La ville de Kagoshima, tout au sud de Kuyshu, est agréable, et vous permet de traverser la baie en ferry, pour une excursion vers l’île de Sakurajima, avec son volcan actif.

Sakurajima, l'île volcanique
Sakurajima, l’île volcanique

Astuces :

– Profitez du JR Pass pour aller à Kagoshima avec le Shinkansen, jusqu’à la gare de Kagoshima-Chuo. Lors de mon voyage, j’étais basée à Kumamoto, une petite heure de train suffit.

– A Sakurajima, faites un premier arrêt au Centre d’Information de Sakurajima, pour comprendre l’histoire de l’île et surtout de son volcan.

Pour votre itinéraire, vous hésitez à prendre un JR Pass ? Lisez mon article pour calculer s’il vous sera utile.

Pour réserver vos hébergements au Japon, vous connaissez le moteur de recherche de logements Agoda ? Ce site spécialisé sur l’Asie propose plusieurs types de logement, avec les avis des voyageurs, et des réductions quand on s’inscrit au site. Je l’utilise régulièrement au Japon, je n’ai pas eu de mauvaise surprise.

J’espère que ces propositions d’escales au Japon hors des sentiers battus vous seront utiles. Merci de partager les vôtres en commentaire !

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de la page